Tous les hivers, les infections respiratoires sont un sujet d’actualité. Plusieurs facteurs, dont le manque de soleil, de sommeil et de vitamine D, le froid, la proximité imposée par les environnements fermés et la sécheresse,  nous affectent et augmentent notre susceptibilité aux différents virus et agresseurs du système respiratoire. J’ai déjà écrit plusieurs billets sur le sujet:

1) Rhume et grippe d’homme!

2) C’est la saison des rhumes!

3) Supporter ses défenses pour prévenir les contagions.

Aujourd’hui, j’aimerais vous parler de recherches récentes (automne 2012 et janvier 2013) qui présentent de nouvelles options de traitement, ou soutiennent des options déjà connues.

Des fibres aux effets immunomodulateurs

Plusieurs ingrédients sur le marché peuvent être classés dans la catégorie des fibres (polysaccarides non digestibles) qui ont des effets pour tonifier le système immunitaire et prévenir les rhumes et autres infections respiratoires. J’ai déjà parlé des études sur le plus connu de ces composés, un complexe de polysaccharides purifiés extraits de la racine de ginseng américain (Cold-Fx).

Deux autres études ont été publiées ce mois-ci sur des produits de la même catégorie.

L’arabinogalactane, une fibre extraite de l’écorce intérieure du mélèze, est intéressante parce qu’elle est reconnue par le système immunitaire et augmente son efficacité à prévenir les infections. Lors d’une étude clinique, la prise quotidienne de 4,3g d’arabinogalactane aurait réduit à la fois le nombre de rhume et l’intensité de leurs symptômes. Cet ingrédient se retrouve dans le produit Immuno-K.

Selon une autre étude, la consommation régulière d’un extrait de levures nommées bêta-glucan (Wellmune WGP), que l’on retrouve dans certains jus et autres aliments, peut réduire le nombre de rhumes (jusqu’à 25%).

 La combinaison gingembre et verge d’or

Les essais en laboratoire (in vitro) effectués sur une combinaison de gingembre et de verge d’or ont montré un effet antiviral. L’automne dernier, une compagnie de Québec a publié une étude clinique sur un produit (GOLDaid™) contenant cette combinaison d’ingrédients. Dans cette étude, 19 participants ont reçu la combinaison gingembre et verge d’or et 21 ont reçu un extrait spécifique d’échinacée. Sur une période de 7 jours, la différence d’effet a été 14 fois plus importante pour la combinaison que pour l’échinacée.

Cette étude est de petite envergure et le produit n’a pas été comparé avec un placebo, mais les résultats sont intéressants.

L’échinacée

Malgré les résultats de l’étude citée précédemment, n’allez pas croire que l’échinacée n’est pas un produit intéressant. Ce qu’il faut savoir, c’est que les produits d’échinacée ne sont pas tous égaux. Certains sont efficaces, d’autres non. L’échinacée est un bon choix en prévention et en traitement des infections respiratoires, mais il faut choisir son produit. Pour trouver un bon produit d’échinacée, assurez-vous qu’il répond à au moins un de ces deux critères: le produit a fait l’objet de recherches qui démontrent son efficacité; vous connaissez l’origine du produit et il est de culture biologique.

L’automne dernier, une nouvelle étude d’une durée de 4 mois a montré que la consommation quotidienne d’une teinture d’échinacée (Echinaforce) diminue les rhumes et inhibe la réplication des virus, le tout sans effet secondaire notable. 755 personnes ont participé à cette étude et ont pris une petite dose de 30 gouttes, 3 fois par jour (0,9ml, 3 fois par jour). Dans le groupe échinacée (355 personnes), 36 épisodes de rhume ont duré un total cumulé de 155 jours, alors que dans le groupe placebo (362 personnes), 58 épisodes de rhumes ont duré un total cumulé de 268 jours. Les effets secondaires ont été similaires dans les 2 groupes.

Il est plaisant de voir que les recherches cliniques sur des produits naturels se font plus fréquentes et font mentir l’adage qui veut qu’une grippe non traitée dure 7 jours et qu’une grippe traitée dure une semaine… Oui, il est possible de prévenir et traiter la grippe et les infections respiratoires efficacement avec des produits de santé naturels.

 

Jean-Yves Dionne est pharmacien de formation. Intéressé par les plantes médicinales depuis l’adolescence, il rêvait de devenir apothicaire. Pendant huit ans, il a possédé sa pharmacie dans Lanaudière. En 1996, il a fondé l’entreprise Apothicaire consultant, à Montréal, et s’est accompli comme expert-conseil, spécialiste des produits de santé naturels (PSN) et des médecines alternatives.

 

 

Franchement Santé, Jean-Yves Dionne